/ A VUE

Magie performative


« Hommes aux mille mains ce que vous faites croire est plus réel que le réel qui est un rêve. [...] Vos mensonges nous émerveillent davantage que notre pauvre vérité. »

Jean Cocteau

Maxime DELFORGES & Jérôme HELFENSTEIN

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

/Soutiens et Co-productions (en cours)

 

BONLIEU SCENE NATIONALE ANNECY  -  LES SUBSISTANCES LYON - THÉÂTRE   DU   VELLEIN   VILLEFONTAINE   -   THEATRE DES COLLINES  -  ESPLANADE DU LAC DE DIVONNE LES BAINS   -   CENTRE CULTUREL DU PARMELAN ANNECY 

 

Compagnie soutenue par : DRAC RHONE ALPES  -  VILLE D'ANNECY -  REGION RHONE ALPES - DISPOSITIF RESIDENCE ASSOCIATION / CG 74 - BELVEDERE DES ALPES / APS / CONSEILS DEPARTEMENTAUX - ROUTE DES 20

 

 

 

 

 

 

 

 

/Bio

 

JEROME HELFENSTEIN

 

Jérôme  Helfenstein  est  originaire  d’Annecy  (Haute-Savoie).  En 1994,  il commence une formation au sein de l’école de Cirque d’Annecy. Très vite, il fonde avec cinq passionnés la compagnie « Éclats de Cirque ».

De petits  spectacles  en  manifestations  plus importantes  : Championnats du  monde  de  freestyle  (la  Clusaz), Festival international  du  cinéma d’animation (Annecy), il se lance en douceur dans le spectacle visuel. Les  récompenses  suivent  : 1er  prix  aux  championnats  de  France  de magie ; Étoile d’or au Festival magique de Grenoble ; meilleure création magique aux Monté Carlo Magic Stars… La machine est en marche ! 


Remarqué par des médias locaux puis nationaux, il participe à l’émission de France2 « Le plus grand cabaret du monde » avec son numéro « Ombres et lumières », mélangeant la discipline ancestrale des ombres chinoises et les techniques modernes de l’image. Pendant 3 ans, il fait le tour du monde avec et est récompensé, en 2006 sur la chaîne Paris Première, pour son aspect créatif par un « Mandrake d’or ».


2006 est l’année d’une nouvelle création, celle de la compagnie « Les Z’enfants  Terribles  »  et  du  spectacle  «  Voyageurs  égarés  », créé  en collaboration avec son complice Claude Brun, destiné aux programmations familiales. 


2010, une nouvelle création est dévoilée dans une émission « La magie autrement » sur France 4 et au théâtre Bobino, « Les chapeaux blancs ». 


2012, il est récompensé par ses pairs, lors des championnats du monde de  magie.  Il  obtient,  dans  sa  catégorie,  le  titre  de  vice-champion  du monde de magie avec « Les chapeaux blancs »


2014, il cofonde avec Maxime Delforges la compagnie 32 Novembre et crée avec lui le spectacle CloC, pièce pour deux magiciens, en tournée depuis novembre 2014.
Artiste pluridisciplinaire, Jérôme Helfenstein cherche à faire exploser les cadres traditionnels, confinant la magie aux planches de Music-Hall. Son propos, montrer que l’art magique peut occuper le devant de la scène, au même titre que le nouveau cirque ou le théâtre contemporain.

 

 

 

 

 

                                                                                 MAXIME DELFORGES

 

Maxime Delforges est un artiste atypique, très jeune il s'intéresse à l'art de l'illusionnisme, de la comédie et aux techniques du spectacle.

 

Ainsi, parallèlement à l'apprentissage des techniques d'illusions de magie rapprochée et de scène, Maxime s'essaie au théâtre ou encore au mime grâce à l'école de mime Marceaux.

 

Curieux de tout, il développe un vif intérêt pour l'art de mettre en lumière un spectacle. Il se forme à l'Institut Général des Techniques du Spectacle à Grenoble. Cette formation de 2 ans en alternance au Centre Dramatique National des Alpes (CDNA) au sein de la Maison de la culture de Grenoble (MC2) lui a permis de participer aux processus de création lumière des spectacles des metteurs en scène Laurent Pelly et Jacques Osinski.

 

Il continue, conjointement à ses études, de créer autour de l'illusion. Il devient alors vice champion de France de magie en 2006, champion de France en 2010 et champion d'Europe en 2011. Remarqué par les médias en 2010, il participe, avec le numéro visuel  "Parenthèse Cubique", et ses complices Bertox et Léopoldine au "Plus Grand Cabaret Du Monde" sur france 2 et la célèbre émission Anglaise, « Fool us ». En 2011, Il obtient en Chine le « Gold Prize » au Shanghai International Magic Festival organisé par le département des arts et le ministère de la culture chinoise.

 

En 2012, Il est récompensé par ses pairs lors des championnats du monde de magie qui on lieu tout les trois ans. Il obtient dans sa catégorie, le titre de vice champion du monde de magie avec « Parenthèse Cubique ».

En  2014,  il  cofonde  la  compagnie  32  Novembre  avec  Jérôme 
Helfenstein,  et  crée  avec  lui  le  spectacle  CloC,  pièce  pour  deux 
magiciens, en tournée depuis novembre 2014.
En  2016,  il  obtient  par  ses  pairs  un  Mandrake  d’or  pour  le  numéro 
parenthèse cubique.
Maxime Delforges fait partie de cette jeune génération d’artistes qui 
souhaitent emmener l’art de la magie vers de nouveaux horizons.

Son propos, créer une approche nouvelle autour de l'outil magique afin d'emmener cet Art vers de nouveaux horizons.

NOTE D'INTENTION

Matériaux bruts, emballés dans un film semi transparent, rassemblés en un monticule, déposés au centre d’un rectangle de palettes [4,5x3,8m], dépourvus d’artifices, le décor est posé.
La cie 32 novembre donne le ton et souhaite se défaire des archétypes associés à la magie.


Nous avons choisi d’exprimer pleinement notre art, la magie, comme une fin, non comme un moyen ou un effet spécial. Tout est là, sur le plateau, à vue ; objets, humains, régies du son et de la lumière composés en « live ».
D’un monticule à sept petits tas puis à un amoncellement dans un coin, les tableaux se succèdent. Tels des alchimistes, la quintessence magique est extraite d’objets anodins, du tout-venant.

 

Ici, se rencontrent nos répertoires illusionnistes et des images, historiques ou contemporaines, qui nous font vibrer,  de Harry Houdini à Lawrence Malstaf, en passant par Philippe Ramette.

Nous affirmons la singularité de notre démarche expérimentale. Le geste précis, le regard aiguisé, le corps est mis à l’épreuve dans un engagement total et un rapport direct à la magie.


Tour à tour, complémentaire, interchangeable, le tandem joue de sa gémellité, de sa dextérité. Il se livre à des scènes fragiles et éphémères pour figer le temps, suspendre les corps, animer les âmes, distordre le souffle,  transcender la matière, transposer les identités... Face à l’authentique performance, le trouble se crée, provoque la réaction, l’émotion.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Son propos, montrer que l'art magique peut sortir des planches du Music-Hall  pour rejoindre le cercle du nouveau cirque et du théâtre contemporain.